Poésies

Les poémes Pierre périphrastique et Je me suis contentée de ne pas savoir sont tirés du recueil Le Peu du monde (1971), tandis que Comme si tu avais choisi est paru dans L’adolescence de l’oubli (1994).

Des versions différentes figurent dans Le peu du Monde (La pierre périphrase et J’ai accepté de ne pas savoir ), traduit par Michel Volkovitch, aux éditions Gallimard et dans l’Anthologie de Kiki Dimoula (Comme si tu avais choisi) traduit par Eurydice Trichon-Milsani, aux éditions L’Harmattan.

Les poèmes traduits:

Pierre périphrastique
Je me suis contentée de ne pas savoir
Comme si tu avais choisi

Version originale des poèmes en grec.